Le coeur

des pianos

Les ensembles mécaniques des pianos sont des merveilles de précision et de fiabilité. Depuis des générations surtout, ceux-ci sont optimisés par les maîtres facteurs en Allemagne jusque dans le moindre détail et ils sont toujours le nec plus ultra dans le domaine de la facture pianistique. La synergie de ces milliers de pièces fait de la mécanique de répétition ce qu'elle est : le coeur de l'instrument, des mécanismes d'attaque fonctionnant à la perfection et qui suivent les intentions des pianistes.

Les leviers composés de bois durs et disposés de façon ingénieuse transmettent même les mouvements les plus subtils des touches sur les têtes de marteaux. Chaque élément de bois est fabriqué avec la plus grande précision, beaucoup d'entre eux avec des pivots d'une exactitude de plus ou moins 1/100 millimètre. Des pièces de métal, entre autres des aiguilles de précision pour les axes, une multitude de ressorts avec des caractéristiques très spéciales, divers éléments métalliques et des vis de toutes sortes sont des éléments indispensables des ensembles mécaniques.

Des matériaux de feutre et de cuir de première qualité veillent à un fonctionnement silencieux du mécanisme à levier, à la transmission de l'énergie des têtes de marteaux aux cordes, à l'amortissement des cordes vibrantes et beaucoup plus.

Ensemble mecanique pianos droits

Les ensembles mécaniques des pianos droits sont verticaux. Les éléments de têtes de marteaux se comportent comme des balanciers droits. Au contraire des ensembles mécaniques sur les pianos à queue, seule une faible partie de leur poids agit sur les touches par le biais des leviers de mécanique. Pour cette raison, les contrepoids ont tendance à se trouver dans la partie arrière au niveau des leviers des touches. Ceci garantit des poids du clavier équilibrés, statiques et dynamiques.

Détail des ensembles

Ensemble mécanique pianos á queue

Les ensembles mécaniques des pianos à queue se distinguent par leurs têtes de marteaux dont le poids agit en passant par le système de leviers de la mécanique immédiatement sur la partie postérieure des touches. En conséquence, les contrepoids ont tendance à se trouver dans la partie antérieure au niveau des leviers des touches et veillent de cette manière à des poids du clavier équilibrés, statiques et dynamiques.

Détail des ensembles